bible-notes.org

Pensées

Ces pensées, exprimées par différents serviteurs de Dieu, sont destinées à l'encouragement des lecteurs chrétiens.

Marche avec Dieu

Un gain réel ne se trouve que dans ce qui est entré du ciel en toi et dans ce que tu as fait pour le ciel.

Trop de travail est une épreuve parce qu'on n'a pas le temps de se recueillir. Trop de loisir est une épreuve parce qu'on se recueille difficilement lorsqu'on n'a rien d'autre à faire.

Tout ce qui nous conduit vers ce qui est agréable dans le monde, ou vers ce qui fait partie des habitudes des hommes, met de côté la croix de Christ et nous éloigne de Lui.

Si vous êtes en route pour la gloire, vous pouvez vous attendre à trouver la croix. Etes-vous prêts à vous charger de votre croix ou vous demandez-vous si c'est bien le bon chemin et s'il n'y en aurait pas un autre ? Le Seigneur n'en connaît pas d'autre.

La première heure du matin est le gouvernail du jour.

Vivre pour Dieu intérieurement est le seul moyen possible de vivre pour Lui extérieurement. Je redoute une grande activité sans une grande communion avec Lui, mais je suis certain que le c½ur qui est avec Christ vivra pour Lui.

On ne peut être au large avec Dieu qu'en étant à l'étroit avec le monde.

Paul faisait une chose, et nous, combien en faisons-nous ?

Le christianisme n'est pas un principe, mais c'est une Personne.

Il ne sert à rien d'accumuler des vérités dans notre esprit si elles ne se manifestent pas dans nos vies.

Le croyant ne peut pas jouir de sa position en Christ - bien qu'elle existe depuis sa conversion - tant qu'il n'a pas réalisé sa mort avec Christ.

Quand l'on connaît le bon chemin, il n'est pas besoin de connaître tous les chemins de traverse et ceux qui se perdent dans les sables du désert.

Trois sortes de maux peuvent nous atteindre :
      - un esprit légal
      - une conscience maladive
      - un coeur occupé de lui-même.
Pour le premier, le remède c'est la grâce ; pour le deuxième, il convient de se juger devant Dieu et de marcher dans la vérité ; pour le troisième, le remède c'est Christ.

Notre capacité de marcher par la foi et d'être en paix dans les temps difficiles est directement liée à notre connaissance de la Parole de Dieu.

C'est en cherchant à plaire au Seigneur, en s'attachant à Lui, que l'on se rapproche chaque jour davantage de la vraie vie chrétienne.

Dieu, dans son amour, nous prend par la main et nous conduit à travers les brouillards les plus épais...

Le Seigneur ne nous montre jamais la direction pour faire deux pas à la fois. Il faut que nous fassions un pas, puis nous recevrons de la lumière pour en faire un autre ; ainsi notre coeur sera gardé dans la dépendance.

Je ne sais comment Dieu éclaire la nuit devant moi, mais je sais qu'Il ne manquera pas de me donner la lumière pour faire le pas suivant.

Nous glorifions le Seigneur en obéissant constamment dans notre marche avec Lui.