bible-notes.org

Pensées

Ces pensées, exprimées par différents serviteurs de Dieu, sont destinées à l'encouragement des lecteurs chrétiens.

Humilité

Un chrétien n'est pas un homme meilleur que les autres ; c'est un homme qui a accepté le salut, parce qu'il se trouvait plus mauvais que les autres.

Quand nous faisons ce qui est bien, nous suffit-il que personne n'en sache rien ? Sommes-nous contents de n'être pas considérés, de ne recevoir que de Christ seul le « caillou blanc » (Apoc. 2 : 17) ? Ne cherchons-nous rien de plus dans ce monde ?

Le moi aime à être servi et se croit grand, l'amour sert et est grand.

Plus nous sommes petits à nos propres yeux, plus le Seigneur peut grandir dans notre appréciation.

La connaissance de Dieu est la seule connaissance qui n'enfle pas.

Cherchez à vous rendre utile dans la main du Seigneur, mais retenez bien que vous n'êtes pas indispensable (Luc 17 : 10).

La vraie humilité se montre dans le vif intérêt que l'on porte aux autres.

L'humilité n'exclut pas la fermeté ; bien au contraire, elle nous rend obéissants et il n'y a rien de plus ferme que l'obéissance.

Etre beaucoup seul avec Dieu est le souverain remède contre l'orgueil et la satisfaction de soi.

Savoir que nous ne sommes rien est la place de la bénédiction, car alors Dieu est tout. C'est aussi la place de la force, car alors Dieu peut déployer sa puissance.

Penser que Christ a confessé mes péchés comme étant siens, y a-t-il quelque chose qui soit plus propre à m'humilier ?

Il vaut mieux penser à l'amour de Dieu qu'à notre misère. Au fond, cette occupation de nous-mêmes est de l'orgueil ; nous n'avons pas pleinement conscience qu'il n'y a aucun bien en nous. Tant que nous n'aurons pas appris cela, nous ne cesserons jamais complètement de regarder à nous au lieu de compter uniquement sur Dieu. C'est notre privilège de nous oublier nous-mêmes en regardant à Christ.

L'Esprit de Christ ne pousse jamais le fidèle à s'élever en se glorifiant d'être séparé du mal. Au contraire, il nous humilie, et sans cela nous ne pouvons trouver la bénédiction.

Ne nous décourageons pas quand Dieu nous dépouille et semble nous abandonner. La véritable bénédiction pour nous, c'est de n'être rien et que Dieu soit tout. Il est fidèle pour détruire notre orgueil. Accueillons avec actions de grâces ce qu'il fait pour nous mettre de côté : Il le fait selon sa puissance, pour nous bénir.

Christ n'a pas eu besoin d'être humilié : Il s'est humilié lui-même. Nous avons à apprendre la même leçon. Si nous avons quelque confiance en nous-mêmes, nous passerons par des découvertes navrantes de ce que nous sommes. Mais Dieu est fidèle.

Plus le Seigneur sera grand dans nos vies et plus nous désirerons rester petits.

Plus on sait prendre une petite place, plus on est heureux et moins Satan a de la puissance.

Abaisser le "moi" est une des plus grandes oeuvres de Dieu. Ce qu'Il fait en nous est plus important que ce qu'Il fait par notre moyen.