bible-notes.org

Pensées

Ces pensées, exprimées par différents serviteurs de Dieu, sont destinées à l'encouragement des lecteurs chrétiens.

Repentance

Quelles idées bizarres se font certains hommes de la repentance ! Un certain nombre de larmes doit être versé, des gémissements doivent être poussés, il faut endurer une certaine dose de désespoir. L’incrédulité et le désespoir étant des péchés comment pouvons-nous en faire des composantes d’une véritable repentance ?

L’homme qui se repent sincèrement n’est jamais satisfait de sa repentance. Nous ne pouvons pas plus nous repentir parfaitement que nous ne pouvons vivre parfaitement.

Ce n’est pas en vous repentant que vous verrez Christ, mais c’est la vue de Christ qui vous donnera la repentance.

Il n’y a jamais eu, il n’y a pas et il n’y aura jamais un seul homme qui soit purifié de son péché sans que, simultanément, son c½ur ait été conduit à la repentance et à la foi en Christ.

Quand la foi s’est développée, qu’elle est arrivée à la pleine assurance, au point que nous sommes persuadé sans l’ombre d’un doute que le sang de Jésus nous a rendu plus blanc que la neige, c’est alors que la repentance arrive à son plus haut point. Comme la foi grandit, la repentance grandit dans la même mesure.

La repentance qui n’a pas sa source dans la foi en Jésus n’est pas la vraie repentance et la foi qui n’est pas jointe à la repentance n’est pas la vraie foi.

La repentance est une grâce qui, de même que la foi, dure toute la vie. Aussi longtemps que nous marcherons par la foi et non par la vue, les larmes de la repentance brilleront dans les yeux de la foi.

Plus vous essayerez de produire en vous des sentiments de repentir, et plus vous serez déçu. Mais si, en croyant, vous regardez à Jésus qui meurt pour vous, la repentance en résultera.