bible-notes.org

Pensées

Ces pensées, exprimées par différents serviteurs de Dieu, sont destinées à l'encouragement des lecteurs chrétiens.

Foi chrétienne

Les efforts de la volonté font l'homme vertueux. La foi seule fait des saints ; la vertu lutte, la foi triomphe.

Toutes choses sont possibles par la foi. Néanmoins, la puissance n’est pas dans la foi mais dans Dieu en qui la foi se confie.

La foi c’est croire que Christ est bien ce qu’Il prétend être, qu’il fera ce qu’Il a promis de faire et c’est, en conséquence, s’attendre à ce qu’Il le fasse.

Mieux vaut la plus petite foi immédiatement agissante, que le plus magnifique idéal de foi qui reste dans le domaine du raisonnement.

La foi est la vie de votre âme, l’amour est sa santé.

Le ciel est la capitale du christianisme.

Ce qui importe n'est pas la grandeur de notre foi, mais Celui sur lequel repose cette foi.

Il n'y a rien de trop petit que Dieu puisse écouter, il n'y a rien de trop grand que Dieu ne puisse accomplir.

Dieu s'est toujours réservé le domaine de l'impossible.

On ne se débarrasse pas des difficultés liées au chemin de la foi en cherchant à les éviter ; il faut les surmonter par la puissance de Dieu.

Vivre par la foi, c'est, sur l'ordre de Dieu, marcher avec, semble-t-il, le vide devant soi.

Pour le chrétien, mourir c'est cesser d'être visible ; ce n'est pas cesser d'être, ce n'est même pas changer de mode d'existence, c'est prendre possession d'une vie commencée depuis longtemps déjà. La mort devient une naissance et l'homme intérieur s'épanouit aux réalités invisibles. Ceux qui s'avancent vers le soleil ne remarquent pas l'ombre qui les suit ; les yeux fixés sur l'aube naissante, ils courent au-devant des clartés éternelles.

Ce qui caractérise la foi c'est qu'elle compte sur Dieu, non seulement au travers des difficultés, mais face à des impossibilités.

La foi qui agit parfois sans appui visible, ni devant, ni derrière, fait en apparence un "saut dans le vide" pour trouver le Roc en-dessous.

La foi reçoit la promesse de Dieu ; elle est satisfaite, abandonne tout, bien qu'elle n'obtienne rien en échange ici-bas.

Nous devons toujours compter que Dieu est pour nous. C'est la gloire de la foi de dépendre à tout moment de Lui, et de lui seul, sans penser au lendemain. Dieu prend soin du lendemain. Notre part est de faire la volonté de Dieu quand elle se présente ; Il répond du reste, c'est son affaire à lui. Qui peut nous séparer de l'amour de Dieu ? Lui qui nous a donné son Fils, nous donnera toutes choses avec lui (Rom. 8 : 32). Aucune circonstance n'est au-dessus de la fidélité de Dieu.

La foi ne rend pas les circonstances moins dangereuses, mais elle possède Dieu dans les circonstances.

Que le Seigneur nous accorde la grâce de ne pas fermer les yeux de la foi qu'Il nous a lui-même ouverts, afin que tout au long de notre vie ici-bas nous puissions avancer fixant nos regards sur Jésus, pleins de courage, de force et de joie.

La foi est la main vide qui se tend vers Lui pour qu'Il la remplisse. La vraie foi peut toujours être reconnue : elle se confie dans le Seigneur seul.

Pour l'incrédulité, les raisons de la foi sont toujours environnées de ténèbres ; l'enfant de Dieu, en marchant par la foi, suit un chemin secret où il trouve la joie, la paix, le repos et le vrai bonheur.

Laissons-le agir et tout conduire. Il est un prince plein de sagesse et nous serons émerveillés. Nous verrons comment dans son merveilleux conseil, Il amènera à bonne fin ce qui nous a causé tant d'inquiétude.

Mon oeil n'est pas fixé sur la densité du brouillard, mais sur le Dieu vivant qui contrôle chacune des circonstances dans ma vie.

Commençons notre journée avec la certitude que Christ nous suffit pour affronter n'importe quelle difficulté.

Le mandat de la foi est toujours honoré à la banque du ciel.

La foi rend présent l'avenir et visible l'invisible.

La foi est le grand principe de la vie divine du commencement à la fin. Nous sommes justifiés par la foi et nous vivons par la foi, nous sommes debout par la foi et nous marchons par la foi.

La foi honore Dieu et Dieu honore la foi.

La foi a toujours raison.

Une foi mise à l'épreuve est une foi fortifiée.

L'ancre est notre foi qui s'accroche à Jésus ; Lui seul, par sa mort sur la croix, nous sauve d'une mort certaine et éternelle.

Dans notre vie chrétienne de chaque jour, il faut nous rendre compte que le Seigneur peut nous aider à surmonter toutes nos difficultés. C'est cela une foi vivante.