Qu'attendons-nous ?

bible-notes.org

Imprimer ou partager la page :

Qu'attendons-nous ?
 

            « Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous rendre témoignage de ces choses dans les assemblées. Moi, je suis la racine et la postérité de David, l’Etoile brillante du matin. Et l’Esprit et l’Epouse disent : Viens. Que celui qui entend dise : Viens. Que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut prenne gratuitement de l’eau de la vie… Celui qui rend témoignage de ces choses dit : Oui, je viens bientôt. – Amen ; viens, Seigneur Jésus ! » (Apoc. 22 : 16-17, 20).

            Une année vient de se terminer. Un an de plus dans votre vie, un an de plus dans l’histoire humaine, un an de plus de grâce et de patience de Dieu. Une autre année commence. Et maintenant, qu’attendez-vous ?
            Chers lecteurs, la Parole de Dieu nous annonce positivement un événement tout proche, bien que la date ne nous en soit pas précisée. Evénement capital, qui changera la face du monde et dont, cependant, le monde ne se préoccupe pas. Les savants n’en tiennent pas compte dans leurs calculs, ni dans leurs prévisions ; les hommes politiques n’en disent pas un mot dans leurs discours, leurs plans, ou leurs programmes. Les articles des journaux n'y font jamais allusion.
            Cet événement, c’est la VENUE DE JESUS. Car Il revient, Celui qui est mort sur la croix et a été ressuscité. Il revient pour enlever ceux qui croient en Lui. Il établira ensuite son règne comme Prince de paix, après les terribles jugements que connaîtra, hélas, ce monde qui n’a pas voulu de Lui. Le drame du monde actuel, c’est qu’il n’attend pas le Maître, qu’il ne le sert pas.
            Cette année nouvelle verra-t-elle son retour ? Nous ne le savons pas. Mais ce que nous savons, c’est qu’Il dit : « Je viens bientôt ».
            Le cœur de ses rachetés se réjouit en l’entendant. « L’Esprit et l’Epouse disent : Viens ».
            Vous qui Lui appartenez, mais qui n’avez pas encore considéré la valeur de sa promesse, joignez-vous à nous pour dire : Viens ! Que ce soit le cri de l’Eglise entière: « Amen ; viens, Seigneur Jésus ! ».

                        Quand tu viendras, resplendissant de gloire,
                        Prendre les tiens pour toujours avec toi,
                        Oh, quel bonheur ! A ton cri de victoire,
                        En un instant, nous partirons vers toi.

                        Oh, quel moment, quand des bouts de la terre,
                        Tous tes élus entendront ton appel.
                        En ce matin ruisselant de lumière,
                        Tu les prendras à jamais dans le ciel.

            Mais vous qui ne connaissez pas encore personnellement le Sauveur, écoutez l’appel de la grâce : « Que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut prenne gratuitement de l’eau de la vie ».

            « Soyez prêts ; car le Fils de l’homme vient, à l’heure que vous ne pensez pas » (Matt. 24 : 44).
            « Encore très peu de temps, et Celui qui vient viendra, et Il ne tardera pas. Or le juste vivra de foi » (Héb. 10 : 37-38).

                        Prépare-moi, Seigneur, pour cette aurore,
                        
Que cet espoir ranime mon ardeur.
                        
Le but est là, oui, quelques pas encore,
                        
Bientôt, bientôt, tu paraîtras, Seigneur.


D'après « LE SEIGNEUR EST PROCHE » (01-01-2012) –  www.labonnesemence.com