bible-notes.org

Imprimer ou partager la page :

Christ dans la Parole , nourriture du chrétien
 

            En rapport avec la Parole de Dieu, chaque chrétien est exhorté à être toujours comme un nouveau-né qui réclame et apprécie le lait qui le fait grandir : « Désirez ardemment, comme des enfants nouveau-nés, le pur lait de la Parole, afin que vous croissiez par lui à salut » (1 Pier. 2 : 2-3). Nous sommes aussi appelés à prendre chaque jour notre portion de « manne » (Ex. 16), le « pain de vie » (Jean 6 : 35) que Jésus nous fait trouver dans sa Parole.


La Parole, source de la vie, et moyen donné par Dieu pour nourrir le croyant

            Tout intérêt véritable pour la Parole découle du fait d'avoir « goûté que le Seigneur est bon » (1 Pier. 2 : 3). Plus notre communion avec le Seigneur sera étroite, plus nous aurons le désir de nous asseoir à ses pieds pour écouter sa Parole. Rechercher Christ dans toutes les Ecritures entretiendra un intérêt fervent pour la Parole de Dieu, et rendra clairs et simples beaucoup de passages difficiles. Quelqu'un a dit que la Bible est destinée à être comme un livre pour enfants. « Dès l'enfance, tu connais les Saintes Lettres », écrivait Paul à Timothée (2 Tim. 3 : 15). Dieu se révèle aux petits enfants, car les sages et les intelligents ne veulent pas l'écouter (Matt. 11 : 25).
            Marie de Béthanie est un exemple frappant de quelqu'un qui avait goûté que le Seigneur est bon. C'est pourquoi elle trouvait son bonheur à s'asseoir à ses pieds pour écouter sa parole (Luc 10 : 39).


Désirons-nous ardemment ce « pur lait » de la Parole ?

            Si nous étions davantage conscients de la bonté du Seigneur, nous garderions toujours pour la Parole le grand intérêt d'un petit enfant pour le lait maternel ; nous accueillerions avec joie toutes les occasions de nous nourrir de la Parole et de nous réunir pour la lire. Il en résulterait une croissance « à salut ». Nourris de Christ, nous serions détachés de plus en plus de tout ce qui nous empêche de faire des progrès spirituels, jusqu'à ce qu'enfin nous soyons sauvés entièrement à la venue du Seigneur, quand notre corps d'abaissement sera transformé en la conformité du corps de sa gloire (Phil. 3 : 21).
            La faim, chez un petit enfant, est une preuve de vitalité. De même, la vitalité spirituelle se manifeste par le désir de nourriture spirituelle par la Parole, et pas simplement par le désir de saisir la vérité. Cette Parole nous nourrira, en nous présentant Christ et en le rendant plus précieux à notre âme. Avons-nous réellement cette « faim » de Christ ?


Recueillons chaque matin la « manne » céleste !

            Le chapitre 16 du livre de l'Exode nous parle de la manne, cette nourriture que Dieu fournissait chaque matin à son peuple dans le désert ; elle ressemblait à de la « gelée blanche sur la terre » (v. 14). C'était le « blé des cieux » ou « le pain des puissants » (Ps. 78 : 24-25), qui représente pour nous, croyant, notre nourriture spirituelle. C'est Christ, le véritable « pain de vie », qui donne la vie au monde. Celui qui croit en Lui reçoit non seulement une vie nouvelle, mais aussi ce qui soutient cette vie. Il s'alimente spirituellement de la Parole de Dieu, et trouve en elle forces et directions pour aller son chemin, alors que ce monde est comparable à un désert pour notre coeur.
            Sachons recueillir chaque matin notre portion de manne en puisant dans la Bible la provision de forces pour la journée. Apprenons à connaître et à écouter Jésus. Suivons son parfait modèle : « Le Seigneur... me réveille chaque matin, il réveille mon oreille pour que j'écoute » (Es. 50 : 4). Et n'oublions pas de nous remettre à Lui avec confiance pour toutes nos activités de la journée.
            « Rassasie-nous, au matin, de ta bonté ; et nous chanterons de joie » (Ps. 90 : 14).

 

D'après H. Smith - « LE SEIGNEUR EST PROCHE » (26/09/2017) –  www.labonnesemence.com


                        Oh ! nourris-nous, Seigneur, du pain de vie,
                        
Fais-nous trouver dans le Livre divin,
                        
Manne céleste qui nous fortifie,
                        
Force et victoire en toi dès le matin.

                        Viens révéler à nos coeurs tes richesses ;
                        
Chaque matin tes trésors sont nouveaux !
                        
De jour en jour, fais-nous trouver sans cesse
                        
En toi, Jésus, grâce et secours d'en Haut.