Partir et être avec Christ

bible-notes.org

Imprimer ou partager la page :

Partir et être avec Christ

 
 
Je suis pressé des deux côtés : j'ai le désir de partir et d'être avec Christ, car c'est, de beaucoup, meilleur (Phil. 1 : 23).
 
            Chère sœur, sans aucun doute, la perte de votre chère fille sera un choc douloureux et amènera un vide immense dans votre famille. Mais je me suis habitué depuis longtemps à la mort en Christ, et dans la mesure où il s'agit de la mort des chrétiens, celle-ci vient dans ma pensée avec une grande douceur. En elle-même c'est une chose terrible, je le reconnais pleinement, mais maintenant c'est un gain (Phil. 1 : 21).
            Dieu veut nous avoir dans la lumière parfaite. Pour Christ, à cause de nous, le chemin de la vie a dû passer par la mort. Il n'en est pas nécessairement ainsi pour nous, parce que la mort est complètement vaincue ; mais Christ qui a vaincu est là avec nous, si nous avons à suivre ce chemin pour sortir du mal et de la souillure, avant d’entrer dans la lumière et la joie parfaite de sa présence. Si quelque chose n’a  pas été réglé avec Dieu, il peut y avoir un moment douloureux ; car notre âme doit répondre à la joie qui est préparée pour nous. Mais en elle-même la mort n'est que le dépouillement de ce qui est mortel et le passage de l'âme dans la lumière, dans la présence de Jésus. On quitte ce qui est souillé et en désordre : quelle joie ! Plus tard, le corps sera retrouvé en puissance et en gloire, incorruptible et immortel ; nous avons seulement à attendre un peu.
            Saluez tous vos enfants avec beaucoup d'affection. Je ressens vraiment pour eux la perte qu'ils sont sur le point de subir. Votre chère fille aurait fait la joie de toute la famille où elle aurait pu se trouver ; mais nous sommes autorisés à dire qu’elle va être la joie de Christ. C'est un réconfort pour ceux qui cheminent encore ici-bas. Dieu nous prépare pour le ciel en coupant petit à petit les liens qui nous attachent encore à la terre. Christ prend peu à peu toute la place et nous fait avancer et progresser.
            Que Dieu daigne bénir pour toute la famille cette peine de cœur si réelle. Toujours bon et compatissant, il adoucit l'amertume de la douleur de tant de grâces et de bienfaits.

                                                                                                          J. N. Darby